Tomislav Dretar: Le grand promoteur du café turc/Veliki promotor turske kave

Publié le par Thomas Dretart

Anno Domini,le 12 septembre 1683 sultan Ahmed II, Le grand promoteur du café turc a donné à ramener son café ambulatoire devant la porte de Vienne par son maître d’hôtel Kara-Mustapha-pacha Sokolovich en but d’apprendre l’Europe occidentale à boire la boisson nectarine

Dont l’effet était bien publié par madame Staël –Holstein et puis par Mr Talleyrand, The Prince of diplomates, dont en cite son texte promotionnel: « Nero come il diavolo, caldo come l’inferno, puro come un angelo, dolce come l’amore ». Jan III Sobieski dont en n’avait point le goût pour il diavolo del’amore et il a promu à la mode Vodka Wyborowa le feu infernal des slaves.

Et en plus il interdit pour toujours de l’échanger contre Die Sachertorte dont l’Europe garde le brevet jusqu’à aujourd’hui ce qui fait que le tourisme ottoman s’arrêtât là mais le café incitât des génies Européens à faire l’amour à la Dame d’Acier pour naître la langue française Sous l’effet excitant de cet aphrodisiaque intellectuel Talleyrand provoquât le divorce Belgo-Hollandaise naissant le défie de Christine D’haen qui lançât au visage de traduction à la française l’idée de ne pas oublier que le café qu’on boit en assemblées générales du Parlement européen suscite de rêves bien particulières dans les sommeilles peu communs dans des petites communautés  linguo-lectoriers des arrêtés juridiques.

 

Sultan Ahmed Drugi, Veliki promotor turske kave dao je 12. rujna Ljeta Gospodnjega1683. svojem šefu sale Kara-Mustafi-paši Sokoloviću dovesti svoj pokretni kafić pred Bečku kapiju  s ciljem da nauči Središnju Europu piti nektarinsko piće čiji učinak bijaše obznanjen po  gospođi Staël–Holstein i po tome od

Gospodina Talleyranda, koji bijaše The Prince of diplomates i čiji promotivni tekst o kavi citiramo: « Nero come il diavolo, caldo come l’inferno, puro come un angelo, dolce come l’amore ».Jan III Sobieski ne imade nikakvog ukusa za il diavolo del’amore i  uvede u modu Votku Wiborowu slavensku paklenu vatru. Što više on zabrani zauvijek vršiti razmjenu za protuvrijednost u obliku Die Sachertorte na koju Europa ima licencu. i to sve do dana današnjeg pa se otomanski turizam tad zaustavi ali kava pobudi europejske genije da vode ljubav s Lijepom Damom od Čelika kako bi rodila jezik francuski Pod uzbuđujućim utjecajem tog intelektualnog afrodizijaka

Talleyrand izazva belgo-nizozemni razvod koji rodi izazov u Christine D’haen koja baci u lice prevođenju à la française ideju da se ne zaboravi da kava koju se pije na generalnim skupštinama Europskog sabora podbada partikularne snove u ni malo zajedničkoj učmalostima malih jezično-provjeriteljskih zajednica  pri čitanju pravnih propisa.

 

 

©Thomas Dretart: PAROLE, MON LOGEMENT SOCIAL - poèmes inédits

Publié dans La poésie non clssée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nina d'İstanbul 28/08/2009 11:01

et bien je viens d'apprendre quelquechose de plus sur le café turc! merci
et bons baisers d'Istanbul