Tomislav Dretar: Au jour ouvrable le seul héros acceptable était l’euro/U radne dane samo Euro je heroj bez mane

Publié le par Thomas Dretart

En se réjouissant d’avoir de la chance à vivre une sérénade chantait un Roméo-peintre mural d’origine italien en marchant privé de soucis dans les rues de Bruxelles à la voix levée au plus haut du registre en cherchant  une Juliette à adorer sa colorature du peintre mural  de la fioriture vocale d’un romarin à l’odeur sensuel Mais on trouve un appelle de venir en urgence devant le juge à être examiné pour un délit d’infraction de l’ordre publiquement violé En vérité la Juliette était là mais elle n’a pas reconnu son Roméo car au jour ouvrable le seul héros acceptable était l’Euro en liquide

Radujući se sreći što je živ jedan talijanski Romeo-moler hodajući ulicama briselskim pjevaše serenadu glasom dignutim na najviši stupanj registra tražeći neku Juliju koja obožava farbanje zidova ukrasima vokalnim od  ružmarina u mirisu senzulnom ali ne našavši nju on nađe poziv da hitno dođe pred suca da bude ispitan u vezi kršenja javnog reda i mira u po bijela dana Njegova Julija zapravo bijaše tu ali ga prepoznala nije jer u radne dane nema sata za serenade jer jedini prihvatiljivi heroj je Euro lova bez mane

Thomas Dretart: PAROLE, MON LOGEMENT SOCIAL - poèmes inédits

Publié dans Poésie francophone

Commenter cet article