Marina Trumić: ACCOMPLISSEMENT / ISPUNJENJA - Traduction en français Tomislav Dretar

Publié le par Thomas Dretart



ISPUNJENJE

 

 

 

Daljine ne znaju ništa o svojoj dalekosti sve dok se u nečijem srcu ne uhvate u zamku čežnje. Tada se one jednostavno razliju bićem onoga što se zakačio za udicu vlastite želje, koja mu nikada neće biti ispunjena. Osim ako bi se taj hvatalac i uhvaćeni počeo kretati tako brzo, da bi silina njegovog pokreta zadobila sve osobine mirovanja, vrtlog nekreta. Tada bi se, valjda, ugasila želja, zatomila čežnja.

         Daljine bi postale svjesne svoje nepodnošljive zbijenosti.

         Daljine kojih nema.

         I nastao bi neizreciv mir, takav mir koji bi usisao sav zrak, pa čak i Sunce.  Svijet bi se srušio konačno sam u sebi. Još jedna crna rupa u svemiru. Povratkom u nepostojanje bio bi ispunjen naš najveći san.

          San o putovanju.

 

Iz knjige Čežnja i daljine,  1987.

 

                                            ACCOMPLISSEMENT

Les lointaines ne savent rien sur leur lointé jusqu’à où elle se n’accrochent dans le cœur de quelqu’un  en piège de désire. En ce , elles se répandent par l’être de celui qui s’est accroché à l’hameçon de sa propre désire, qui lui jamais ne sera accompli.   Outre que set  et le accrocheur commencent bouger si vite que la force de leur mouvement obtient toutes les caractéristiques du immobilité, le vertige non-mouvement. Dans ce cas , probablement, la désire se serait éteint, accomplit.

         Les lointaines sérient conscients de leur insupportables concisions.

         Les lointaines qui n’existent pas.

         Et une calme inexprimable serait crée , telle calme qu’il aurait aspirée l’aire entière, même le soleil. A la fin le monde se serait fait tomber en lui même. Encore un trou noir dans l’Univers.

         Par retour en inexistence serait-il accomplit notre la plus grande rêve.

         Le rêve de voyage.

 

 

Du livre « Désires et lointaines », Sarajevo 1987

Publié dans La poésie non clssée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article