Marina Trumić: L'Amour / Ljubav

Publié le par Thomas Dretart


L'AMOUR

 

 

Quelle est cette ville ?  Fixait  avec l’index mon ancien petit ami

Visant la Tour d’Eiffel qui vibrait derrière une vitrine.

Paris ! Bien sûr

Et cela ?

Fontana di Trêve

Rome!

Et cela ?

Taj Mahal

New Delhi.

Et cela ?

Et cela, je le ne connais pas !

Sidney, ma petite !

L’Opéra à Sidney !

Comment il est intelligeant, pensais-je,

Et cela ? Hm!

 

Amsterdam, la petite folle,

Et cela ? Et cela ?

Regardes-moi maintenant cela !

Londres, Vienne, Moscou….ma petite folle….

Comment sais-tu cela ? Demandais-je moi émerveillée.

Mais il est écrit ! Voilà, regardes cela en bas tout cela est inscrit !,

 

C’était notre tout premier Gratte-ciel à Rue de Tito,

en face de Banque et de Flamme éternelle

et premier signe de nos voyages en pays lointains.

 

Comment aujourd’hui a peu de chose qui touchent le ciel,

comment était tout petite la vile de mon enfance,

il pouvait se lettre dans le trou de paume,

Comment était grande l’amour du temps loin passé,

un amour à Sarajevo.

 Traduction en croato-bosniaque: Tomislav Dretar


LJUBAV

 

 

 

Koji je ovo grad? upirao je prstom

moj negdašnji dečko ciljajući u Ajfelovu kulu

što treperila je iza velikog izloga.

Pariz! Naravno,

A ovo?

Fontana di Trevi

Rim!

A ovo?

Tadž Mahal

Nju Delhi!

A ovo? E, ne znam!

Sidnej, ludice,

Opera u Sidneju.

Kako je pametan, mislila sam,

A ovo? Hm!

Amsterdam, ludice,

A ovo? A ovo?

Vidi ovo sad!

London, Beč, Moskva...ludice moja...

Kako znaš? Pitala sam zadivljena.

Pa piše! Evo, vidiš ovo dolje, sve piše!

 

Bio je to prvi naš nebotičnik u Titovoj,

preko puta Banke i Vječne vatre,

i prvi nagovještaj dalekih putovanja.

 

Kako je malo danas toga što nebo tiče,

kako je mali bio grad moga djetinjstva,

u dlan da ti stane,

Kako je velika bila davna ljubav,

jedna ljubav u Sarajevu



Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article