Tomislav Dretar:La vie commence par palper/Život počinje pipkanjem

Publié le par Thomas Dretart



La vie commence par palper ce qui est de l’autre côté

Le lys de champs palpe le terreau pour

Trouver le trou à sortir à la surface de la terre

La montagne palpe le firmament pour y pénétrer

La mer palpe la côte en essayant à y s infiltrer

L’oiseau palpe la branche d’un arbre à s’y percher

Le voleur palpe la poche de quelqu'un  à se pourvoir des besoins

Le monsieur le présidant palpe le peuple pour le faire fleurir

Le poète palpe la parole pour la faire donner un poème

Les nations se palpent mutuellement pour vivre séparément

Comme on voit tout le monde palpe quelque chose

Bruxelles palpe de belles étrangères pour

Avoir un doble profit de leurs facultés pour un payement

 

Život počinje pipkanjem onog što je s druge strane

Ljiljan poljski pipka zemlju da bi

Našao rupu kroz koju bi izišao na površinu zemlje

Planina pipka nebeski svod da bi ga nabola

More pipka obalu pokušavajući se ušuljati u nju

Ptica pipka granu drvetu da se posadi na nju

Kradljivac pipka nečiji džep da si pribavi štogod

Gospodin predsjednik pipka narod da uznapreduje

Pjesnik pipka riječ ne bi li mu dala koju pjesmu

Nacije se uzajamno pipkaju da bi živjele odvojeno

Kao što se vidi sav svijet nešto ili nekog pipka

Bruxelles pipka lijepe strankinje da od njihovih

Kvaliteta izvuče dvostruku korist za jednu nadnicu

     

 

 

Publié dans Poésie francophone

Commenter cet article