Tomislav Dretar: Vjerojatno prvi suvremeni pjesnik iz Tibeta na hrvatskom jeziku-Jangbu (Chenaktsang Dorje Tsering)

Publié le par Thomas Dretart

 namur-06.jpg

 

 

Jangbu (Chenaktsang Dorje Tsering) - Tibet

S prevoditeljicom, Admiralom Mahićem i

Tomislavom Dretarom u Namuru 2007

 

NAMUR » dans ma langue maternelle

Evoque Namok, c’est-à-dire « sous le ciel »

« Sous le ciel » dans ma langue maternelle

Signifie « Le monde »

 

2.

La péniche remplie de poésie

Transperce le brouillard et l’église

Transperce la pluie et la roche

Transperce le vent et le canal

Glisse à contre-courant

Glisse loin de la maison où vécut

le jeune poète Rimbaud

Laisse à nouveau tout derrière elle

Sans trace aucune

Comme un grand mandala de sable coloré

qu’on efface après réalisation

3.

  

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire

Et soudain Je pense à mon pays enneigé

Loin, loin Au milieu du printemps

Ma voix tremble

 

1,

 

Namur u mom materinskom jeziku

podsjeća na riječ Namok, što će reći "Pod nebom"

a označava "Svijet"

 

 

2,

 

Teglenica ispunjena poezijom

prodire kroz maglu i između crkava

Prodire kroz kišu i stijenje

Prodire kroz vjetar i kanal

Klizi uzvodno

Klizi daleko od kuće

u kojoj je živio mladi Arthur Rimbaud

Ponovo sve ostavlja iza sebe

Ne ostavlja nikakvog traga

Kao velika mandala od obojenog pijeska

što će biti obrisano nakon upotrebe

 

3.

 

Danas je moj rođendan i ja mislim

o svojoj snijegom zasutoj zemlji

Daleko, daleko Posred vremena

moj podrhtava glas

 

 

TRADUCTION DE FRANCAIS:

 TOMISLAV DRETAR

 

Publié dans Au nom de la poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article