Poésie d'écrivain luxembourgeois - Lambert Schlechter

Publié le par Thomas Dretart

Lambert Schlechter

Lambert Schlehter pjesme iz zbirke „Pješak na Mliječnoj stazi“

 

 

 

 c'est un jeu terrible avec moi-même. je le sais

 mais je le joue encore & encore

 

 jeu -terrible de déclarer à qui veut l'entendre

 que je ne suis ni malade ni moribond 

 

 jeu sublime d'aimer la vie

 de s'étonner, de s'émerveiller

 

 merveille de la beauté et de l'amour

 accueillir le jour qui vient, présent du présent

 

 ouvrir les bras, étreindre celle qui m'aime

                                                         59

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 un jour, j'y pense, quelqu'un pourrait passer  

 quelqu'un qui la prendrait dans son regard

 

 et elle en serait tout émue & attendrie

 aurait envie de répondre à ce regard 

 

 un jour, je le crains, quelqu'un .viendra

quelqu’un avec un regard si autre

 

 et elle appréciera ces yeux nouveaux

 s'y laissera prendre & bercer

 

 et moi, mes yeux, ils s'éteindront

                                              85

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 commencer la journée avec un poème

 de Wislawa Szymborska

 

 et peu importe alors la couleur du ciel

 nuages ou pas nuages, on s’en fout

 

 ce sera une journée à nulle autre pareille

 sans subterfuges ni diversions    

 

 sans référence à la longueur de la vie

 le curriculum se doit d'être bref...

 crève le silence, poète, puis tais-toi

                                                  111

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 la table de bois devant la maison

 est épuisée au bout de l’hiver

 

 surface grise & rugueuse

 et dans les fissures débuts de pourriture

 

 de ma menuiserie je sors les outils

 ponceuse branchée Sur l'aspirateur

 

 puis avec le large pinceau épaisse couche

 d'un vernis onctueux & nourrissant

 

 table printanière où poser mon cahier   

                                                  25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 elle m'explique comment c'est pour les femmes

 qu'elles peuvent très bien rester trois mois sans ça

 

 cela ne leur fait aucun manque, dit-elle

 tandis que vous, vous en voulez tout le temps

 

 je l'écoute, un peu attendri, un peu agacé

 les femmes, les hommes, je m'en fous

 

 moi ce que je connais, c'est le désir d'une femme

 qui rencontre le désir d'un homme

 

 toi & moi: et cela fait une si belle explosion 

                                                               73

 

 

 

 

 

 

Haut du formulaire

strašna je to igra sam sa sobom. Znam ja to
 ali ja ju igram opet i opet

 

strašna igra svakome tko ju hoće saslušati
 da nisam nibolestan ili na samrti

 sublimna igra ljubiti voljeti život
 iznenađivat sei i opčaravati

 

čudo ljepote i ljubavi
 prihvaćati dan koji dolazi, nazočnost sadašnjeg

raširiti ruke, stegnuti onu koj me voli
                                                         59

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

jedan dan, mislim, netko bi mogao proći
 netko tko bi ju u svoj pogled uzeo
 
 

i ona bi bila sva uzbuđena & dirnuta
 zaželjela odgovoriti na taj pogled
 

jednog dana, bojim se toga, netko.. doći će
netko s pogledom, tako različitim

a ona će cijeniti
​​
te nove oči
 prepustiti im se uzeti & njihati

a  ja ,  moje oči, ugasit će se
                                              85

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

započeti dan s pjesmom
Wislawe Szymborske

 

i onda malo što vrijede boja neba
 oblaci ili ne, potpuno nevažno

 to će biti dan kao ni jedan drugi
 bez trikova ili rastresenost

bez pozivanja na duljinu života
 tijek mora biti kratak ...

 rasprsni tišinu, pjesniče, i ušuti
                                                  111

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

drveni stol ispred kuće
 je iscrpljen na kraju "zime

 

površina siva i gruba
 pukotine i rano raspadom

 

iz svoje stolarije vadim svoje alatke
brusilicu povezan  na usisivač

 zatim širokom četkom debeo sloj
 laka hranjiv &
nauljen

proljetni stol gdje staviti svoju bilježnicu
                                                  25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ona objašnjava kako je to a žene
 koje čogu dobro ostati tri mjeseca bez toga

 

to im uopće ne manjka, rekla je
 dok vi, vi to želite sve vrijeme

 

slušam ju malo napregnut, malo razdražen
 žene, muškarci, ne zanima me

 

ja ono što ja znam, to je želja jedne žene
 koja susreće želju jednog čovjeka

 

ti & ja, i to je ljedna lijepa eksplozija
                                                        73

  

 

 

Prijevod na hrvatski –Tomislav Dretar                                                             

 

 

Lambert Schlehter pjesme iz zbirke „Pješak na Mliječnoj stazi“

 

 

Publié dans Poésie francophone

Commenter cet article